Le répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière - Une aide à la décision pour chacun d'entre nous
 

accès direct par métier

 
Recherche avancée
agrandir la taille du texte diminuer la taille du texte envoyer cette page imprimer cette page

Répertoire des métiers de la Fonction Publique Hospitalière et réingénierie des diplômes des professionnels de santé

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) conduit un travail de réflexion sur les métiers de la santé dans le cadre de la ré-ingénierie des diplômes des professionnels de santé. Plus particulièrement la sous direction des ressources humaines élabore des référentiels d’activités et de compétences pour chaque métier considéré avec l’ensemble des représentants des organisations professionnelles, des personnes qualifiées, des enseignants et des médecins afin d’élaborer un référentiel unique de formation.
Celui-ci se décline en différents domaines de savoirs : fondamentaux, « cœurs de métiers » et méthodologiques. Les approches théorique, pratique et clinique sont introduites dans les processus d’enseignement/apprentissages.
La logique générale est d’amener l’étudiant à développer sa capacité à rechercher et analyser les ressources disponibles afin de développer une large palette de connaissances et de compétences en vue de répondre aux compétences nécessaires à l’exercice du métier et de s’adapter à ses évolutions. Lire la suite

 

Il convient en effet d’avoir une même démarche métiers compétences, comme ce qui a prévalu dans l’élaboration du répertoire des métiers de la FPH. Celle-ci est d’ores et déjà réalisée, pour un certain nombre de métiers dont ceux d’infirmier, d’aide soignant, d’auxiliaire de puériculture, de préparateur en pharmacie, et d’ergothérapeute dont les référentiels ont fait l’objet de publications au journal officiel.

Ces travaux se poursuivent pour :

  • les infirmiers spécialisés : IADE, IBODE, Puéricultrices,
  • les métiers de la rééducation : pédicures-podologues, masseur-kinésithérapeute, psychomotriciens, orthophonistes, diététiciens et orthoptistes,
  • les métiers médico- techniques : manipulateurs en électro- radiologie médicale, techniciens de laboratoire médical
  • les audioprothésitses, les opticiens lunetiers
  • les métiers de l’appareillage : orthopédiste-orthésiste, ortho-protésiste, podo-orthésiste, épithésiste, oculariste.

L’aboutissement des travaux de réingénierie des métiers de la santé, croisé avec les informations contenues dans le répertoire des métiers de la FPH, facilitera une lecture transversale et permettra d’envisager les passerelles possibles entre les différents métiers.

Les textes

  • pour les infirmiers : arrêté du 3 mai 2010 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier
  • pour aide-soignant : arrêté du 15 mars 2010 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant
  • pour les auxiliaires de puericulture : arrêté du 15 mars 2010 modifiant l’arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture
  • pour les préparateurs en pharmacie : arrêté du 7 avril 2010 modifiant l’arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière
  • pour les ergothérapeutes : arrêté du 5 juillet 2010 relatif au diplôme d’Etat d’ergothérapeute